Atelier Créadys


                      - La dysgraphie -

Selon J. de Ajuriaguerra, neuropsychiatre et psychanalyste français; la dysgraphie est une atteinte de la qualité de l'écriture, alors qu'aucun déficit neurologique ou intellectuel ne l'explique.


Autrement dit, la dysgraphie est un trouble de l'écriture, qui peut être dû à une mauvaise tenue corporelle, du stylo et/ou à une difficulté à imiter la forme des lettres.

Exemple de mauvaise tenue du stylo, qui entraine une écriture crispée avec douleurs, une mauvaise tenue de ligne ainsi qu'une mauvaise gestion de l'espace dans la feuille.


Les enfants dysgraphiques manquent d'organisation et de coordination dans leur écriture.

Ils présentent des difficultés à créer des courbes et à tracer un trait.

Les lettres sont disproportionnées, les espaces ne sont pas respectés entre les mots ni entre les lignes, qui ne sont pas droites.

L'écriture peut être crispée, raide.

Elle peut également être molle et laisser une impression de laisser-aller.

Elle peut être impulsive quand la rapidité prend le dessus sur la forme.

Elle peut aussi être lente et précise quand la personne émet des efforts épuisants afin d'être structuré.



La dysgraphie est fréquemment associée à d'autres troubles de l'apprentissage, telles que la dyslexie, la dyspraxie...